vendredi 17 février 2012

20860 Montréal 4 (F) Buffalo 3

Le jeu de puissance n'a pas que collé des chances (4 en un peu moins de 4 minutes), il a aussi produit des buts! Nouveauté, je sais.

Et en plus, on gagne en fusillade. Curieux match.

Scoring Chances for NHL Game Number 20860

TeamPeriodTimeNoteMTLOpponent
MTL118:544626314671768139232930575v5
BUF118:31
142227315268610263037635v5
BUF118:20
142227315268610263037635v5
BUF115:44but3151676872742428303642445v5
MTL115:246726315167727669102329305v5
MTL19:19512231516772762428303644
5v4
MTL18:3422 but2231516772762428303644
5v4
BUF14:18but11222631465339232930575v5
BUF13:30
1731516167722122243054575v5
MTL11:2572223151677276628303757
5v4
MTL10:1411 but11141731466839242930
5v4
MTL217:538126316771768139232930575v5
MTL29:317126315271768139232930575v5
MTL28:3317 but111722314653610212230545v5
BUF25:38
11263146537669102329305v5
MTL22:0176113146536174610212630635v5
BUF21:17
2631517276
924263044
4v4
BUF311:16
1431526174
1021305457634v5
BUF39:41
113146537476924262930445v5
BUF38:49
14262731527639262930575v5
BUF38:06but172231516772610212330635v5
BUF37:22
112631465376328303642575v5
MTL33:594611314653617439262930575v5
BUF31:43
11314653617469102629305v5
BUF43:28
1751687231
610296330
4v4
MTL41:58141426527631
39265730
4v4
MTL41:49521426527631
39265730
4v4
BUF40:39
14267631

929265730
3v4


#PlayerEVPPSH
11S. GOMEZ13:28350:35100:0000
14T. PLEKANEC14:25230:35102:5901
17C. CAMPOLI15:19131:06100:0000
22T. KABERLE10:13143:32300:0000
26J. GORGES20:14650:00002:1200
27R. BOURQUE14:46030:00001:4800
31C. PRICE52:017123:59404:0001
46A. KOSTITSYN13:42450:35100:0000
51D. DESHARNAIS16:51153:24300:0000
52M. DARCHE20:08330:00002:1201
53R. WHITE12:49350:00000:0000
61R. DIAZ15:37220:00001:4801
67M. PACIORETTY18:23233:29300:0000
68Y. WEBER9:48041:06100:0000
71L. LEBLANC9:16300:34000:0000
72E. COLE16:39153:24300:0000
74A. EMELIN16:47230:00001:4801
76P. SUBBAN23:04653:32302:1200
81L. ELLER10:04300:39001:0100


PeriodTotalsEVPP5v3 PPSH5v3 SH
1652540000000
2424200000000
3161500000100
4222100000100
Totals131591340000100






  • Plekanec a été un peu malmené; dégagements refusés à répétition avec Subban en première et, de manière générale peu d'occasions offensives alors que le gros Myers et Leopold les tenaient à bonne distance de Miller. Pas grand occasions, mais rien de décourageant non plus.
  • Soirée misérable pour Desharnais. Collé à Gaustad, un gros centre défensif agressif, DD a pris deux buts contre à forces égales. Sur le premier des Sabres, Randy l'a envoyé prendre une mise en zone défensive avec Kaberle et Weber. Sur le 3e, les Sabres ont profité sans vergogne de Campoli et Kaberle, alors que Desharnais s'emmêlait dans les couvertures défensives avec ce dernier. Je ne suis pas convaincu de la viabilité tactique du "dump and run" que préconise Randy. Le trio de Desharnais se contente souvent de pousser la rondelle à travers la zone neutre pour ensuite courir. Ça marche contre certaines défensives lentes, mais contre la plupart des top-4 de la ligue, c'est une perte de temps, les gars sont trop rapides. Et ça donne des revirements en zone neutre. M'enfin. Superbe travail sur le jeu de puissance, la première unité semble prendre le tour du nouveau schéma d'avantage numérique. 25 matchs plus tard, mais bon.
  • Match inégal pour Gomez. Quelques très belles séquences laissant entrevoir une réelle complémentarité entre lui, White et AKost. Mais quelques foutoirs défensifs mémorables. Le deuxième but des Sabres est une construction de leur cru, et je dis ça en remontant jusqu'au début de la séquence, en zone adverse, alors que Gomez lance la rondelle un peu nulle part et la redonne ainsi aux Sabres qui contre-attaquent illico.
  • Randy ne semblait pas se préoccuper des confrontations pour ses avants, ce qui a mené Leblanc et Eller à se frotter pour l'essentiel au premier trio des Sabres. Pas de problèmes là et les deux ont, pour un deuxième match consécutif, collé quelques chances à l'adversaire sans rien lui concéder de significatif.
  • Seuls Subban et Gorges sont présentement titulaires d'une assignation permanente, soit la surveillance des meilleurs éléments adverses. Le club a fait +6/-4 aux chances lorsqu'ils étaient ensemble sur la glace, +5/-8 sans eux. Assez simple.
  • Après avoir continué le carrousel des défenseurs en première, Emelin et Diaz ont été jumelés et ont eu à appuyer Desharnais contre Gaustad. Lorsque jumelés, ils n'ont concédé qu'une seule chance à l'adversaire, soit à Vanek, Roy et Pominville. Reste que Gaustad leur a mis pas mal de tirs, mais sans jamais parvenir à menace pour la peine.
  • Si on jumelle Diaz et Emelin durablement, ça laisse Campoli, Weber et Kaberle pour la 3e paire. C'est Campoli qui est #5 pour l'instant et les deux autres se succèdent à ses côtés. Ils ont passé, au total, 13:24 ensemble à forces égales, faisant +1/-4 aux chances, +3/-3 aux mises en jeu et +3/-15 aux TVF. Campoli et Kaberle ont fait +1/-1, +1/-2 et +3/-6, alors que le pauvre Weber faisait +0/-3, +1/-2 et +0/-9 accompagné de Kaberle ou Campoli. Ick. On en est là, donner de la glace à tout ce beau monde pour voir qui sera capable d'aider l'équipe l'an prochain. À continuer à coller des points comme il le fait, je me demande si Gauthier ne sera pas capable de se débarrasser de Kaberle...

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Juste dire que le CH a marqué 2 buts en avantage numérique, que le CH a gagné en fusillade et que Kaberle, Gomez et Campoli ont marqué pour le CH...

C'est tu pas beautiful ca !!

Mathieu a dit…

Je l'ai peut-être déjà mentionné ici, mais le système de Randy me semble justement privilégier la position de rondelle au détriment de la possession; dès qu'on a la rondelle, on la pousse plus loin et on court après. Parfois on tente la longue passe q'on ne réussit pour ainsi dire jamais mais ça on s'en fout; le but est simplement de déplacer la noire vers le but adverse quitte à ce qu'elle soit sur le bâton d'un méchant.

C'est plus qu'une simple question de zone neutre; l'entrée par défaut est le dump and chase et, surtout, le jeu de transition en zone défensive est pratiquement devenu inexistant. Au diable la courte passe qui caractérisait le système de Martin; on garroche la rondelle en zone neutre, pis on essaie de la reprendre à l'adversaire qui invariablement la récupère.

Je ne suis vraiment pas un fan. Je pense que c'est contre-productif et inefficace, et je pense que ça suggère une mentalité de "grinder" pour lequel un schéma autre que cette approche simpliste est trop élaborée.

On a parfois parlé dans les médias, péjorativement, de jeu de "pousseux de puck". Je pense que ça décrit bien ce que l'on voit maintenant. Pas surprenant que les métriques de possession de l'équipe avec le score serré soient atroces.

Olivier a dit…

C'est weird, les TVF à forces égales avec le score égal ont pris une solide drop : 47% TVF, 49% Fenwick depuis le retour de Gomez. Sous Martin, les deux même indicateurs lors des deux séquences de matchs avec Gomez étaient 57%/58% et 51%/49%.

Mais aux chances?

Martin avec Gomez - 1 : 63%
Martin avec Gomez - 2 : 52%
Randy avec Gomez: 51%

Je ne sais pas si ce décrochage à la hausse des chances par rapport aux tirs va tenir; nouvelle tactique qui vise le tir à haut pourcentage plutôt que la masse de tirs menant à des chances. Ça donnes un club pas mal plus "high event"; avec Gomez, Martin se tenait dans les +16/-14 chances à forces égales avec score égale par heure. Sous Randy, on fait +18/-17 depuis le retour de Gomez.

Sans Gomez, c'est la cata: +14/-18 sous Randy, +15/-20 sous Martin. Ce qui m'embête, c'est que techniquement, Randy a un meilleur club; Martin devait se démerder avec Diaz comme #3 et Emelin qui avait l'air de dropper de l'acide avant de sauter sur la glace...

Mathieu a dit…

Ce que tu es en train de dire la, Olivier, c'est que Gomez vaut absolument son 7 millions. ;)

De savoir si le ratio chances/TVFs va tenir, faudra voir mais je dois dire que j'ai de serieux doutes. Je ne suis pas sur qu'il s'agit d'une tactique qui cherche le tir a haut pourcentage; peut-etre un effet de bord de la strategie de poursuite de la rondelle, qui fait que le Canadien obtient plus de ses tirs sur des surnombres ou revirements et tres peu sur la possession prolongee?

Ce n'est peut-etre qu'une impression mais j'ai cru que lorsque le CH commence ses matches dernierement il a tendance a se faire clouer dans sa zone. Il va parfois se renflouer plus tard dans le match mais les premieres periodes ont l'air franchement difficiles. Ce que ca veut dire (ou meme si c'est plus qu'une impression, quoiqu'un examen rapide des dernieres lignes du temps suggere que ca l'est), je ne saurais dire.

Olivier a dit…

Sais pas si c'est Gomez, le gars est plutôt mauvais depuis son retour (hormis les 3-4 premiers matchs).

Mais présentement, tu tires les centres d'un chapeau et les ailiers d'un autre chapeau et il est *impossible* de ne pas faire un alignement qui marche.

Avec le score égal, ils ne se font pas ploguer outre mesure en première. Mais sitôt qu'ils ont l'avance, ils cèdent l'avantage du jeu. Bref, l'échec-avant à deux joueurs, c'est cosmétique, sont ultra-passifs pareil.